UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist       Spécial Films historiques   Yom Chabbat
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 

  Accueil Dossiers Halakha

Que faire quand les voisins font du bruit ?

Mercredi 23 Janvier 2008 | 20h15   Vue : 7226 fois
 
 
 
 



Le Choul'hane 'Aroukh ('Hochèn Michpate. 156,2) énonce clairement que chaque voisin peut s'opposer à n'importe quel bruit qui le dérange objectivement, qu'il soit en provenance de l'appartement du voisin ou, à plus forte raison, qu'il soit effectué dans les dépendances communes de l'immeuble (escalier, lobby, cour, etc. ).

Toutefois, si les voisins n'ont pas fait savoir leur opposition quand la personne a commencé à faire ce bruit, et que ce n'est que plus tard (quelques jours ou quelques semaines après) qu'ils s'y opposent, on distinguera deux genres de situations

Si le bruit provient d'allers et venues de personnes dans les couloirs (par exemple dans le cas d'une vente à domicile, ou alors du travail qu'un artisan effectue chez lui avec son matériel), les voisins pourront s'opposer à chaque moment.



Si quelqu'un ouvert un pressing par exemple chez lui, il sera possible de s'y opposer, car les gens vont venir en nombre apporter leurs habits et feront du bruit en venant et en repartant.

Mais si le bruit provient de machines à laver ou à sécher, leur opposition doit être immédiate. Si celle-ci n'a pas été formulée à la mise en route des machines, les voisins ne pourront plus venir par la suite se plaindre des désagréments que cette présence leur cause.

Il ne leur restera que la possibilité de repousser les allées et venues des clients, mais pas des machines.



En conséquence, il faut réagir au plus vite et faire savoir que l'on s'oppose à l'utilisation de machines professionnelles, qui sont utilisées constamment et font plus de bruit que celles du privé.

Ceci est la Halakha selon le Mé'habèr, en ce qui concerne les Séfaradim. Selon le Rama (id.), la pratique est un peu différente : tout ce qu'une personne fait chez elle est à l'abri de reproches de la part des voisins ! En revanche, les voisins peuvent s'opposer au passage intempestif de clients par l'entrée ou les escaliers de l'immeuble.

En conséquence, si le voisin en question jouit d'une entrée privée, aucun voisin ne pourra s'opposer à l'ouverture d'un magasin dans l'immeuble, selon cette conception qui concerne les Achkénazim.

Selon les conclusions des auteurs Séfaradim, les voisins doivent immédiatement s'opposer à une éventuelle gêne causée par les machines. S'ils tardent à le faire, leur droit à s'opposer sera perdu, et l'autre pourra continuer à travailler puisqu'il a une entrée personnelle.

Toutefois, si l'un des voisins est malade ou se trouve être une personne âgée que le bruit dérange, il sera toujours possible de s'opposer à tout bruit dérangeant son repos (Rivach 196 et Rama id.).

C'est sur cette opinion que se fondent les décisionnaires pour interdire de faire du bruit durant les heures où les gens ont l'habitude de se reposer ou de dormir (comme en Erets Israël entre 14 et 16 h, ou le soir après 23 h), car pour certaines personnes, le manque de repos peut entraîner des fatigues et des maux de tête les rendant malades, ne fusse que pour un court moment, même si présentement ce n'est pas le cas. Il en sera de même si un magasin dérange le voisinage à des heures inhabituelles : on pourra l'empêcher d'ouvrir boutique à de tels moments, si l'habitude est que les magasins sont alors fermés.

Une personne jusque là bien portante, mais qui tomberait soudain malade, ou qui aurait besoin d'une période de convalescence, peut exiger des voisins de ne pas faire de bruit, même si jusqu'à présent cela ne le dérangeait pas !

Rav Michaël Kottek




   

L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
Shofar-Français
http://www.shofar.net/site/ProductsList.asp?id=475&Category=3
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo