UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist       Spécial Films historiques   Yom Hamishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 

  Accueil Dossiers Le Saviez Vous ?

Qui a (vraiment) inventé le paratonnerre ?

Dimanche 3 Septembre 2006 | 17h56   Vue : 8128 fois
 
 
 
 

QUI A (vraiement) INVENTÉ LE PARATONNERRE ?


Benjamin Franklin

Savant et chercheur, Benjamin Franklin fut l'un des dirigeants les plus engagés à l'époque de la guerre d'Indépendance des États-unis.

L'homme dont la signature figure sur les documents les plus importants de l'histoire des États-unis (la Déclaration d'Indépendance et la Constitution américaine) et dont la photo est immortalisée, en signe de reconnaissance sur le billet de 100 dollars.




Parmi les importantes découvertes qu'il fit et parmi les plus utiles on peut citer le paratonnerre, tige de fer qui protège la maison de la foudre en attirant l'éclair dans sa direction.

La foudre : une tension d'un milliard de volts qui se décharge en une fraction de seconde.
Pour nous en protéger : le paratonnerre, une invention qui a 250 ans cette année.

Dans les années 1750, son inventeur, Benjamin Franklin, participe à des recherches sur un phénomène mal compris : l'électricité. Il observe que la forme ondoyante et crochue de la foudre ressemble aux étincelles de ses expériences. Il remarque aussi qu'elle enflamme les matières combustibles comme le fait l'électricité.


Franklin suppose alors, que les éclairs sont des arcs électriques à grande échelle. Autre observation : les étincelles relient plus facilement des tiges conductrices et pointues baptisée électrodes. S'il expose une telle pointe à un ciel orageux, pense-t-il, la foudre s'y précipitera.

Il pilote alors, pendant un orage, un cerf-volant muni d'une pointe métallique qui fait office d'électrode. Comme prévu, le nuage s'y décharge et Franklin en subit le choc.

Il s'en tire indemne !



Le paratonnerre est un conducteur et il est relié au sol. C'est comme si, à cet endroit précis, le sol était à la hauteur du paratonnerre. Les charges ne ratent pas la chance d'emprunter ce raccourci.

Aujourd'hui, c'est surtout à la campagne qu'on retrouve des paratonnerres. En ville, les grands immeubles qui en portent protègent les plus petits.




Franklin est mort à un âge avancé en 1790 (autrement dit, il y a un peu plus de 200 ans). Il avait gagné le respect de tous.




Pourtant 2000 ans plutôt...

Où est la vérité? Le paratonnerre n'était-il pas déjà connu de l'homme avant sa découverte par Franklin, il y a seulement 200 ans ? Les Sages du peuple qui ont reçu la Tora au Sinaï ne le connaissaient-ils pas déjà ?

Certes dans la Tossèfta (Chabbate, chapitre 4), écrite par les Sages de la Tora, il y a 2000 ans , nos maîtres font la différence entre des processus de déviation qui n'ont pas d'explication naturelle ou dont la source est celle que les idolâtres leur attribuent, ce qui est interdit par la Tora, et des processus de déviation naturels qui, eux, sont autorisés.

Il est ainsi précisé, qu'il est interdit de faire de la magie sur les anses d'une marmite afin qu'elle ne déborde pas, comme il était admis chez les peuples idolâtres.

Mais il est permis de placer du bois de mûrier à l'intérieur de la marmite pour hâter la cuisson du mets, sans que cette action soit considérée comme de l'idolâtrie, car elle se situe dans le cadre des lois de la naturel


On dit aussi, qu'il ne faut pas placer une tige de fer parmi des poussins afin qu'ils grandissent et se développent bien.

Comme il n'y a aucune explication naturelle à cela, cette intervention est interdite et considérée comme un acte d'idolâtrie.

Mais si la tige de fer est posée pour les protéger de la foudre, cet acte est autorisé car il a une explication naturelle !


Il semble bien que le paratonnerre fut connu par le peuple d'Israël bien avant son invention par Benjamin Franklin.


La tour du CN au Canada.

Il convient plutôt de se demander, quelle serait aujourd'hui à l'époque moderne notre réaction à ces propos de la Tossèfta, si la découverte de Franklin n'avait pas été révélée dans les 200 dernières années.

Or, nous avons lu dans les paroles de nos Sages qu'une tige de fer peut protéger de la foudre. Et il ne s'agit pas là d'une «protection» surnaturelle mais d'un phénomène naturel.

N'y a t-il pas déjà eu des réactions d'étonnement ou même de contestation chez les juifs (et chez les non juifs) à l'énoncé d'une loi de la Tora ? En particulier, sur des sujets qui ne paraissent pas avoir (Que D. en préserve) un lien avec la réalité?


Comment expliquer encore notre attachement à d'autres principes que nous avons reçus de nos maîtres ?
Par exemple, celui cité plus haut concernant la manière de hâter la cuisson ou d'autres enseignements de la loi dont la raison ne nous est pas bien connue.


A MEDITER






   

L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
Harmonia
http://www.harmonia-ness.com/harmonia.php
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo