UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Kippour, le jour du pardon   Yom Shlishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 

  Accueil Dossiers Le Saviez Vous ?

La Prière des parents pour les enfants

Dimanche 21 Mai 2017 | 13h36   Vue : 4915 fois
 
 
 
 


Cette prière magnifique est tirée du livre du Rav Yécha’ya Halévy Horovits Zal Chné Lou’hote Habrite (couramment appelé Chla).

On peut la dire à tout moment. Toutefois, la veille de Roch ‘Hodèch Sivane est le moment le plus propice pour diriger sa prière vers D.

Elle consiste à prier pour soi-même et sa descendance afin que D. nous aide à aller dans les voies de la Tora et nous permette d’éduquer nos enfants dans le droit chemin.

Nous prions également que ceux-ci aient le mérite de fonder un foyer dans la pureté et la sainteté.

Nous avons, en règle générale, le devoir d’implorer D. afin qu’il satisfasse tout nos besoins matériels et spirituels, car tout vient de lui.

C’est pourquoi nous devons nous habituer à chaque instant pour lui exprimer notre amour. En particulier, nous devons nous empresser de le solliciter afin qu’il nous gratifie d’une descendance Kachèr pour l’Eternité et Hachèm pourvoira à tous leurs besoins et se souciera de leur trouver le conjoint qu’il mérite.

Les parents auront à cœur par ailleurs, de faire Téchouva et de s’investir afin de parfaire l’union du couple et de l’accorder avec les principes de la Tora. Si c’est possible, il serait bon également de jeûner ce jour là.


Tombeau du Chla à Tibériade
On a l’habitude, comme nous l’avons rapporté précédemment, de dire cette prière (composée par le Chla Hakadoch), la veille de Roch ‘Hodèch Sivane.

En effet, c’est le mois ou fût donnée la Tora et à cette occasion les Béné Israël furent appelés Enfants de D.


1. Téfilate Hachla

Tu es notre D. avant d’avoir créé le monde, Tu es notre D. depuis la création du monde. Tout-Puissant éternel. Tu as créé le monde pour faire reconnaitre Ton existence grâce à Ta sainte Tora, comme le disent nos sages: « Au commencement... [D. a créé le monde] pour la Tora et pour Israël".

Israël est Ton peuple et le patrimoine que Tu as choisi parmi toutes les nations. [Il est le peuple] que Tu as rapproché de Toi et auquel Tu as donné Ta sainte Tora. Et pour que la Tora soit observée. Tu nous as donné deux commandements : « Croissez et multipliez-vous » et : « Vous enseignerez [les commandements] à vos enfants ». Ces deux Mitsvote ont le même but: Tu n'as pas créé le monde pour qu'il reste vide mais bien pour qu'il soit peuplé. En Ton honneur. Tu as créé, formé et fait l'univers pour que nous, nos descendants et tous les descendants du peuple juif connaissent Ton Nom et étudient Ta Tora.

Aussi, ô D., Rois des rois, je viens présenter ma requête devant Toi! Mes yeux sont tournés vers Toi dans l'espoir que Tu écoutes ma prière avec grâce et que Tu me donnes des fils et des filles. Puissent-ils, eux aussi, croitre et se multiplier jusqu’aux dernières générations afin qu'eux, moi et nous tous, nous nous adonnions à Ta sainte Tora pour étudier, enseigner, observer et accomplir toutes les paroles de Ta Tora avec amour. Fais nous comprendre Ta Tora et attire notre cœur vers Tes commandements pour atteindre l'amour et la crainte de Ton Nom.

Père, notre père qui nous aime! Donne à nous tous une longue vie emplie de bénédictions. Qui comme Toi, père aimant. Se souvient de Ses créatures pour leur accorder la vie avec pitié ? Souviens Toi de nous pour nous accorder la vie éternelle, comme le demanda Abraham :« puisse (mon fils Ichma’èl] vivre devant Toi - c'est-à-dite dans la crainte de Toi. expliquent nos sages. notre père qui nous aime! Donne à nous tous une longue vie emplie de bénédictions. Qui comme Toi, père aimant. Se souvient de Ses créatures pour leur accorder la vie avec pitié ? Souviens Toi de nous pour nous accorder la vie éternelle, comme le demanda Abraham :« puisse (mon fils Ichma’èl] vivre devant Toi - c'est-à-dite dans la crainte de Toi. expliquent nos sages.

Je prie donc que mes enfants et mes descendants soient dépourvus de tout défaut mais qu’au contraire, ils représentent paix, vérité, bien et droiture aux yeux de D. et des hommes. Puissent-ils être des érudits en Tora instruits en l'Ecriture, la Michna, le Talmud et la Kabbala : qu'ils soient exemplaires dans l'accomplissement des Commandements, dans la bienfaisance et les vertus. Puissent-ils Te servir avec amour et une crainte authentique et non affectée. Accorde à chacun d'eux ses besoins de façon honorable ainsi que la santé, la dignité et la force. Octroie-leur une haute stature, la beauté, la grâce et la faveur. Que l’amour, la bonne entente et la paix règnent parmi eux, Donne-leur de bons époux, nés d'érudits et de justes, et dotés des qualités que j'ai sollicitées pour mes enfants.

Ô D. ! Tu connais tous les secrets et mes pensées profondes, et Tu sais que toutes mes requêtes ont pour but de sanctifier Ton Nom grand et saint ainsi que Ta Tora. Exauce-moi donc, Ô D., par le mérite de nos ancêtres Avraham, Yitz'hak et Ya’acov. Pour que les pousses ressemblent à leurs racines. Aide les enfants en vertu des patriarches et en vertu de Ton serviteur David, quatrième élément du Char divin, qui composa par inspiration divine [le psaume suivant] : «Cantique [à chanter] sur les marches [du Temple]. Digne de louanges toute personne qui craint D. et marche dans Ses voies. Si tu manges de l'œuvre de tes mains, tu seras heureux et ce sera bon pour toi. Ta femme sera comparable à une vigne fertile dans les coins de ta maison, tes fils semblables à des plants d'olivier autour de ta table. Ainsi sera béni l'homme qui craint D. D. te bénira de Sion et tu verras la splendeur de Jérusalem tous les jours de ta vie. Tu verras les enfants de tes enfants, et la paix régnera sur Israël.

De grâce, O D. qui écoute la prière, puisse se réaliser en ma faveur le verset: «Voici Mon alliance avec eux, dit D. : Mon esprit qui est sur toi et Mes paroles que J’ai mises dans ta bouche ne quitteront ni ta bouche ni celle de tes enfants ni celle de tes petits-enfants, dit D., à jamais ... ».

Que les paroles de ma bouche et les réflexions de mon cœur soient agrées devant Toi D., ma forteresse et la source de ma délivrance.

Vous pouvez télécharger et imprimer cette prière en PDF

Version française



Version Hébreu






   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
Nogent
http://minyan.wordpress.com/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo