UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Roch Hachana   Yom Chabbat
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 

  Accueil Infos France

Rav Yossef Haïm Sitruk nous a quitté !

Dimanche 25 Septembre 2016 | 12h51  
 
 
 
 


BAROUH DAYAN HAÉMÉT


Le monde juif est en deuil. Rav Yossef Haïm Sitruk, ancien grand rabbin de France nous a quitté.

Celui qui à force d'abnégation, de sensibilité, de talant, à développé et renforcé le judaïsme français pendant 21 ans a rejoint son créateur.

il a marqué à tout jamais la communauté juive de France, de son empreinte, mêlant l'expression d'un judaïsme vrai à la courtoisie et l'humour. ramenant à la Torah plusieurs génération de juifs français.

Rappelons en quelques lignes son parcours au sein des instances religieuses de France :

Rabbin diplômé depuis 1970 après ses études en école rabbinique, il est nommé rabbin de Strasbourg et aumônier de la jeunesse, avant de devenir l'adjoint du grand rabbin Max Warchawski.

En 1975, le Rav Joseph Haïm Sitruk succède à Israël Salzer au poste de grand rabbin de Marseille. Il est élu en 1987 pour occuper la charge de Grand-rabbin de France.

Il sera ensuite réélu pour deux autres mandats de 7 ans chacun. Il est notamment à l'initiative des différents Yom Hatorah (au Bourget et au Parc Floral de Paris), évènements qui ont réuni des milliers de personnes.

Dans les années 1990, il crée à Neuilly-sur-Seine, hors le Consistoire central, le centre Aleph, centre communautaire strict quant à la Halakha qui correspond mieux à sa conception du judaïsme que la synagogue consistoriale de Neuilly. Ce centre est en 2009 dirigé par le rabbin Ariel Gay, gendre du grand rabbin Sitruk.

Début février 2008, il annonce son intention de briguer un nouveau mandat de Grand Rabbin de France. Le 22 juin, Gilles Bernheim fut pourtant élu pour lui succéder.

En 2001 il fut victime d'une attaque cérébrale dont il se relèvera par miracle. Depuis lors lui fut rajouté le prénom de 'Haïm qui signifie "vie" en hébreu. Après sa guérison partielle, il édita ses réflexions dans son livre : "Rien ne vaut la vie".

Il était atteint d'une tumeur au visage qui ne l’empêcha pas d’être actif jusqu'au dernier moment.

Il laisse sa femme Danièle et ses neuf enfants : Rebecca, Yacov, Hanel, Elie, Sarah, Ephraim, Esther, Isaac et Myriam.

C'est une perte incommensurable pour le judaïsme mondiale et français en particulier.

Le souvenir de ce Tsadik au grand cœur ne nous quittera jamais.


Univers Torah
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
TMOUNOT.COM
http://www.tmounot.com/topic/index.html
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo