UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Spécial Péssah   Yom Shlishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 
  Accueil Dossiers Halakha
1 2 3 4 56
Halakha
Lorsqu'un vol n’en est pas un
Le déluge n'aurait été qu'une sanction de la part d'un Créateur, qui avait attendu 10 générations. Pourtant le commentateur Rachi, dans la Parachate Noa'h, déclare que la cause du déluge, fut plutôt la propension au vol de l'ensemble de la population de l'époque.
Halakha
Tou Bichevate et les fruits
Les kabbalistes nous apprennent que le meilleur moyen de s’élever dans la sainteté et d’atteindre l’esprit saint (Roua’h Hakodèch) sera de dire les bénédictions avec ferveur et concentration (Kaf ha’haïm 202,1).
Halakha
Deux acheteurs pour un même produit: Seconde partie
Dans le cas où l'acheteur ne savait pas qu'il y avait un premier intéressé - déjà plus engagé que lui, car personne ne le lui l'a indiqué- il ne peut être considéré comme fautif (id). Mais s'il savait qu'il y avait d'autres personnes qui s'intéressaient sérieusement à l'affaire, et ne s'était pas renseigné pour savoir si l'un d'entre eux était déjà arrivé à une confusion quant au prix à verser, c'est alors plus grave ! Et le Bèt Dine est en droit de lui demander de rendre cette acquisition au premier client (Netiv Yochèr 9,12).
Halakha
Deux acheteurs pour un même produit: Première Partie
D'une façon générale, on peut toujours prouver que l'une des deux personnes intéressées est plus engagée que l'autre dans ses recherches ou dans le sérieux de la proposition qu'elle présente au vendeur. En tout état de cause, qui a la préséance selon la Halakha (ce sujet est traité dans Kidouchine 59a et dans le Choul'hane 'Aroukh H. M. 237) ? Au cas où un accord a déjà été conclu par écrit ou par oral, nul ne peut plus s'immiscer dans l'affaire, même en ajoutant de l'argent par rapport au prix fixé avec le premier acheteur. Le vendeur également est tenu de respecter sa parole (il peut y avoir quelques exceptions à cette règle, voir H. M. 204,11) et sa signature. De toutes manières, une fois le contrat signé, il n'est plus possible de s'approprier une chose qui n'appartient plus au vendeur.
Halakha
Concurrence déloyale ou libre concurrence ?
En résumé, il ressort donc que selon la plupart des décisionnaires, la libre concurrence est permise selon la Tora. Mais dans le cas ou une telle pratique, effectuée d'une manière effrénée, pourrait entraîner la faillite du concurrent, elle devient interdite par la loi Juive, selon certains commentateurs, ou uniquement interdite par l'éthique selon d'autres.
Halakha
L'importance de la Mitsva du Ma'assèr: Seconde Partie
Ces lois ont une portée hautement éducative en ce sens qu'elles ont pour but de rappeler à l'homme que tout ce qu'il possède est un don d'Hachèm dont il n'est pas l'unique bénéficiaire. Tout adulte du peuple Israël, qu'il soit Lévi ou Israël, homme ou femme, est concerné par l'accomplissement de la Mitsva du Ma'assèr.
Halakha
L'importance de la Mitsva du Ma'assèr: Première Partie
1) Le prélèvement d'un dixième de ses revenus est la moyenne mesure. En effet, en matière de Tsédaka et dans le cas où ses moyens le lui permettent, la personne aisée est tenue de donner aux pauvres selon leurs besoins réels. Si ses moyens sont plus restreints, la Mitsva effectuée avec zèle consiste à donner jusqu'à un cinquième (20%) de ses revenus.
Halakha
La Mézouza à l’hôtel ou en location
Pour une personne qui habite dans un appartement, si c'est à l'étranger : on a trente jours pour poser les Mézouzote. En revanche, en Erets Israël, si on loue un appartement, on est obligé d'apposer immédiatement des Mézouzote aux portes des chambres.
Halakha
Chémita: la remise des dettes
C'est exactement la raison pour laquelle Hillel a fait un grand aménagement réglementaire dans le cadre de la Halakha, afin que le public ne refuse pas de prêter de l'argent à qui en a besoin, sous le prétexte que l'année de Chémita tire à sa fin et que, cher neveu, tu attendras l'an prochain pour que je te prête de l'argent !
Halakha
Honorer les Kohanim
Le statut spécial du Kohèn comportait dans le temps aussi le droit de consommer une partie des sacrifices dont il s'occupait au Temple, ainsi que le fait de recevoir une partie des dîmes et d'autres privilèges qui lui revenaient. En revanche, sa sainteté implique aussi certaines limitations toujours encore valables de nos jours (Séfèr Ha'hinoukh 269), face à la mort d'une part, et dans le cadre du mariage d'un autre.
1 2 3 4 56
   
     Divers
Le miracle de la Soukka de Meknès
La veille de Chavou'ote: La Ségoula de Rabbi Haïm Palagi
Les Tehillim en Audio et en Lecture
Un Mélavé Malka à ne pas manquer
Le grand maître de Bagdad
Une Soukka en Sibérie
Kippour dans les camps de concentration
Hilloula de Chemouel Hanavi
Qui était Rabbi Meïr Ba'al Haness
Le Rambam et l'aveugle
Les voies d'Hachèm sont impénétrables
L'incroyable cadeau des prisonniers au Tsaddik de Jérusalem
Les billets du Kottel et le nettoyage de Pessa'h
     Dvar Tora
Les eaux miraculeuses
Transformer les imperfections en miracles Divins
'Hanouka : L'esprit contre la matière
Le Libre arbitre
La vraie liberté
Parachate Chékalim: une lecture très spéciale
'Hanouka : Nature et miracle
Roch Hachana: jour du jugement
Appel scandaleux contre la venue du Grand Rabbin de Jérusalem à Paris
Les dix plaies: comme si vous y étiez !
Boire le jour de Pourim ! Mais jusqu'à l'ivresse ?
Le "Mal" selon Einstein et la Torah
Le Sinaï : seule exigence de la révélation
     Les Fêtes
Au mois de Adar, on augmente la joie
Roch Hachana et son Sédèr
Séfirate Ha'omèr - le compte du Omer
Korban Péssa'h: l'ultime sacrifice
Sédèr de Tou Bichvate
La fête de Soukkote
Le Mois d'Élloul
Le mois de Tamouz
Tora et Transmission
Comprendre Lag Ba'omèr
Chévate, sous le signe du verseau
Le mois de Chevate
Le mois de Kislèv
     Halakha
Le repentir
Tora et protection des animaux
Veille de Péssa’h qui tombe Chabbate
Se'ouda Chélichite du Chabbate veille de Pessa'h
Halakha de Péssa'h - 1
Halakha de Péssa'h - 2
F.A.Q. Les pièges de la cuisine
Comment construire sa Soukka
Demander pardon à son prochain
Permis / interdit pendant les trois semaines
Comprendre le Ma'hatsite Hachékèl (le demi-sicle)
Se rendre devant une instance juridique non juive
Tou Bichevate dans la Halakha
     Le Saviez Vous ?
Le service de Yom Kippour dans le Temple de Jérusalem
La Prière des parents pour les enfants
Pourim 1946
Hilloula de Baba Salé
La diététique selon le Rambam
Le sel peut-il s’altérer ? La philosophie des Grecs et la Tora
Le miel d'abeilles est-il Kachèr ?
Comment fabrique-t-on un Chofar ?
A la découverte des juifs Tunisiens
Rav Ovadia Yossef : guide, Possèk, père
Connaît-on tous les animaux Kachèr ?
La sonde israélienne en route vers la Lune a été nommée Béréchite / Genèse.
La Ségoula de la Parnassa ou comment réussir financièrement
     Documents PDF
LES ETOILES, SIGNES DE LA NUIT
Prière pour la pluie
Comment allumer la 'Hanoukia
A quel moment faire la Bénédiction de la Lune
Comment choisir son Loulav
Heure du début du Chéma' et des Téfiline
Surveillances Rabbiniques en France
Surveillances Rabbiniques internationales
Lettre de la Rabbanite Kaniewski
Les premières lueurs de l'aube
Les signes de la nuit de Rabbenou Tam
Le calcul des Zemanim - Mesure des 72 minutes dans le Choul'hane 'Aroukh
Kiddouch de Roch Hachana 5771
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
Tahara
http://www.tahara.fr/lapuretefamiliale
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo