UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Chavouote   Yom Shishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 
  Accueil Infos International

Le retour des livres juifs confisqués par Saddam Husseïn

Mardi 22 Juillet 2008 | 18h00  
 
 
 
 

Des livres de Kodèch confisqués par les hommes de main de Saddam Hussein et abandonnés durant des années dans les caves des services irakiens de renseignement sont arrivés tout dernièrement en Israël où a donc pris fin leur périlleuse trajectoire ... Ce trésor spirituel compte quelque 300 livres vieux de plusieurs centaines d'années, le plus ancien ayant été imprimé au cours de l'année 1487.

Or, ces centaines de livres parvenus en Israël ne constituent qu'une partie très minime des milliers d'ouvrages juifs encore présents en Irak. Cette précieuse collection comprend ainsi certains livres très rares ayant appartenu aux rabbins de renom de la Babylone moderne.

C'est au lendemain de la guerre de Kippour d'octobre 1973 qu'un Juif originaire d'Irak, qui avait immigré en Israël mais ne parvint pas à s'intégrer, retourna à Bagdad où il apprit aux agents des services secrets de Saddam l'existence de ce trésor de savoir. Très rapidement, une opération fut organisée au cours de laquelle des milliers de livres furent dérobés de la grande synagogue de Bagdad. Depuis, et jusqu'à l'invasion américaine de 2003, ces ouvrages furent conservés dans les cves du bâtiment centra 1 des renseignements généraux de la police d'État du dictateur irakien.

Ce n'est qu'après la capture de Saddam Hussein que des soldats américains se rendirent sur place pour prendre possession d'une partie des livres, qui sont aujourd'hui exposés au musée du Congrès à Washington. Néanmoins, une grande partie des livres avaient déjà été dérobés et atterrirent chez divers marchands d'art qui surent leur accorder l'attention qu'ils méritaient... Lorsqu'il apprit leur existence, le directeur du Centre de la tradition juive irakienne, Mordékhaï Ben Porat, engagea un délégué qui réussit à découvrir 300 ouvrages qu'il acquit pour le compte du centre où ils sont désormais exposés.

Ce trésor - car il s'agit véritable¬ment d'un trésor! - comprend une vingtaine de livres ayant appartenu au rav Yossef Haïm (le Ben Ich Haï) et ayant trôné dans sa bibliothèque. Rappelons que le Ben Ich Haï (1834-1909) est considéré comme le plus grand des décisionnaires et kabbalistes du judaïsme irakien.

Le livre le plus ancien découvert à du Bagdad est un commentaire du Ralbag, rabbi Lévi Ben Gershom (1244-1388), sur le livre de Job qui fut imprimé à Naples voilà plus de 500 ans, soit cinq ans avant l'expulsion des Juifs d'Espagne. Un autre ouvrage tout aussi précieux: une responsa du rav Moshé Alsheikh (1508-1600), élève de rabbi Yossef Caro et maître de rabbi Haïm Vital, qui fut imprimée à Venise en 1605. Cet ouvrage porte la signature de plusieurs membres de la lignée de rabbins de la famille Barazani, les plus importants décisionnaires irakiens du 18e siècle. Le troisième écrit revêtant une importance de toute particulière est une édition datant du 17e siècle du livre Lévouch Atéret Zahav de rabbi Mordekhaï Gintel Yaffé, le Baal Halévouchim (1532-1607), Entre sa ces pages, on peut y lire des annotations de la main même du Ben Ich ‘Haï.

Musée du Judaïsme irakien - Or Yéhouda. Tel: 03-533 97 28

Source : Hamodia
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
juif.org
http://www.juif.org
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo