UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist    Yom Revii
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 
  Accueil Infos France

Grave agression antisémite à Paris

Lundi 23 Juin 2008 | 12h30  
 
 
 
 


Un rassemblement de soutien à la victime
s'est tenu dimanche, rue Petit, à Paris. (Ceccarini/Figaro)
Samedi 21 juin, au environ de 19h30 : Une fête de la musique qui sonne plutôt comme un signal d'alarme. Un nouvel acte antisémite a en effet été déclaré samedi 21 juin.

Un jeune de 17 ans, de confession israélite, a été frappé violement à coup de barre de fer par 6 ou 7 jeunes d'origines africaines alors qu'il se promenait tranquillement dans le 19ème arrondissement de Paris pour la fête de la musique.

5 mineurs ont déjà été mis en garde à vue.

Le jeune homme a été immédiatement transféré vers l'hôpital Cochin où il est actuellement dans le coma dans un état stationnaire.

Mais personne ne connait encore son identité car la victime était démunie de papiers d'identité en raison de l'observance du Shabbat.

Le président du Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme a indiqué que le jeune homme "ferait partie de la communauté Loubavitch".

Ariel Goldmann, vice-président du Conseil Représentatif des Institutions Juives (CRIF) déclarait de son coté : "Le jeune homme de 17 ans qui a été sauvagement agressé cette nuit et qui est actuellement dans le coma, portait une kippa et il n'y a aucun doute qu'il s'agit d'un acte antisémite. Je demande aux autorités de tout mettre en oeuvre pour arrêter les coupables" .

M. Musicant, directeur général du Crif s'est dit "effaré par cette agression antisémite qui a eu lieu en plein jour, en plein Paris", et il a fait remarquer que ce quartier du 19ème était "un quartier difficile qui a été l'objet de plusieurs incidents allant des insultes à des agressions".

"Il ne faut pas oublier, a-t-il encore dit, que nous vivons dans le traumatisme de l'assassinat d'Ilan Halimi".

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a fait part de "sa profonde émotion à la suite de la violente agression dont a été victime le jeune homme, de confession israélite (...)".

Le ministère de l'Intérieur indique par ailleurs que la ministre "a demandé au service chargé de l'enquête de mettre tout en oeuvre pour élucider les circonstances de cet acte et présenter ses auteurs devant la justice".



Dimanche 22 juin : Le ministre de la Défense Hervé Morin a condamné l'agression d'un jeune juif samedi à Paris et a demandé que « la justice soit implacable avec ces histoires là ». « Il faut que la République soit intransigeante sur ces sujets là, que la justice passe avec la plus grande rigueur » a-t-il précisé. Le jeune homme de 17 ans passé à tabac dans le 19ème arrondissement est toujours entre la vie et la mort.


Lundi 23 juin, les réactions se faisaient unanimes à propos de ce drame. L'émotion restait très vive hier dans le 19ième arrondissement de Paris au lendemain de l'agression du jeune Rudy Haddad roués de coups par un groupe de jeunes.

Son état était jugé « stationnaire » et le pronostic vital était toujours « réservé » selon l'assistance publique-hôpitaux de Paris.

Les réactions d'indignations ne se sont pas faites attendre. Le premier ministre François Fillon a fait savoir que « seraient prises des poursuites judiciaires des plus sévères » avant d'exprimer son soutien à la famille et sa solidarité à la communauté juive.

Le président Sarkozy a exprimé quant à lui sa «profonde indignation». La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a aussi réaffirmé «sa détermination à lutter sans relâche contre toutes les manifestations de racisme, d'antisémitisme et de xénophobie, qui bafouent les valeurs de la République» et a assuré que «tout serait mis en œuvre pour élucider les circonstances de cet acte et présenter ses auteurs devant la justice».

De son côté, la ministre de la Justice, Rachida Dati, a demandé au procureur de la République de «donner des instructions pour que les auteurs de cet acte inqualifiable» soient «poursuivis avec la plus grande rigueur».

Le Parti socialiste a condamné pour sa part « un acte de violence inadmissible» et demandé que «toute la lumière soit faite» sur les circonstances de cette agression.

Enfin, Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a dit sa «consternation» face à «cette agression ignoble».

«Consternation» toujours à l'UMP où le porte-parole Dominique Paillé a estimé que «de tels agissements sont des insultes aux valeurs de notre République et sapent la cohésion sociale qui repose sur la tolérance et le respect de l'autre».

Source : Guysen International News
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
Beth Moché
http://bethmosche.free.fr/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo