UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist       Spécial Films historiques   Yom Richone
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 
  Accueil Infos France

Baisse de l'Alya de France depuis l'avènement de Sarkozy

Vendredi 4 Avril 2008 | 12h35  
 
 
 
 

D’après le quotidien Maariv, le nombre d'immigrants juifs venant de France aurait diminué de plus de 40 % au cours des trois derniers mois, par rapport à la même époque l'an dernier. En chiffres, cela signifie que 245 personnes sont arrivées de France au cours de cette période alors qu'en 2007, elles étaient 420 à faire le pas et à s'établir en Israël. Ces données ont été communiquées par le ministère de l'Intégration.




Alya en 1948
Si cette tendance se maintient, le nombre des Olim de France, qui avait nettement augmenté en 2006, risque de baisser davantage et se résumer à 2000 en 2008.

Au total, pendant toute l'année 2007, 2659 Juifs français sont montés en Israël. Mais il s'agissait déjà d'une baisse de 6,5 % par rapport à l'année précédente alors qu'on s'attendait en Israël à une hausse de cette Alya.






Alya en 2008
Pour l'Agence Juive, indique Maariv, cette baisse serait due à la popularité du nouveau président Nicolas Sarkozy auprès de la communauté juive de France. Cette dernière se sentirait en effet davantage en sécurité depuis son élection l'an dernier.

Cela fait un certain nombre d'années que la Alya en général enregistre un léger déclin. En 2007, 19 700 immigrants ont été accueillis en Israël: ce chiffre serait le plus base depuis vingt ans, a précisé le ministère de l'Intégration. Malgré ces données quelque peu décevantes, l'Agence Juive a formellement démenti, la semaine dernière, certaines rumeurs laissant entendre qu'elle allait fermer son département de l'immigration en raison de problèmes budgétaires.



L'Agence Juive a souligné qu'elle s'était fixé pour objectif, pour les années à venir, d'augmenter le nombre des Olim originaires des pays occidentaux et d'encourager les étudiants juifs de diaspora à s'inscrire dans les universités israéliennes. L'Agence Juive, qui a tout de même des problèmes budgétaires suite à la chute du dollar, a l'intention de procéder à une restructuration de ses services "en vue d'augmenter son efficacité et son impact".

Dans ce contexte, il convient de rappeler que l'Agence Juive est l'un des organismes qui recevra cette année le Prix Israël. Le jury qui l'a désignée, aux côtés notamment des organisations féminines Naamat, WIZO et Emouna, a rappelé qu'elle avait œuvré depuis la création de l'Etat en faveur du développement du pays et de l'éducation des Juifs de diaspora.

Source : Arouts7 mars 2008
Photos : Univers Torah
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
Israel Magazine
http://www.israelmagazine.co.il/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo