UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist       Spécial Films historiques   Yom Shishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 

  Accueil Dossiers Le Saviez Vous ?

Un grand sage d'une autre époque : le 'Hafets 'Haïm

Dimanche 15 Mars 2015 | 18h42   Vue : 3151 fois
 
 
 
 


Le premier Congrès mondial (Knéssia Guédola) de l’Agoudat Israël, qui est aussi le premier grand rassemblement de toutes les différentes communautés du peuple juif a débuté lieu à Vienne le 15 Août 1923 et a duré dix jours. C’est au cours de ce grand rassemblement que le Rav Méir Shapira, père du Daf Hayomi (étude quotidienne d’une page du Talmud), a présenté son projet au public.

On raconte qu’il l’avait tout d’abord soumis à l’approbation du Rav Israël Meir Kagan HaCohen plus connu sous le nom de son œuvre sur le Lachone Hara' (médisance) : "'Hafets 'Haïm" et souhaitait même que ce soit lui qui le présente à l’auditoire.

Mais le 'Hafets 'Haïm a décliné cette offre et a suggéré qu’il vienne lui-même, dès l’ouverture du congrès, exposer son programme devant l’assemblée. "L'idée d'un grand congrès," dit-il, "était de mettre tous les grands sages d'Israël de l'époque sous un même toit et faire en sorte d'unir tous les "cœurs" juifs sous une même bannière du judaïsme. Ce sont les conseils de base des plus grands érudits de la Torah que nous connaissons aujourd'hui" .

Parmi les participants, il y avait, Rabbi Avraham Mordechai l'admour de Gur, Rabbi 'Haïm Ozer Grodzinski de Vilna, Rabbi Israël Friedman de Tchortkov, Rabbi Moché Friedman de Boyan, Rabbi Its’hak Zelig Morgenstern Sokolov, Rabbi Meir Dan Plotzky Kli.

Mais aussi Rabbi Moché Mordechai Epstein Slabodka, Rabbi Meir Atlas Mshawil, Rabbi Yossef Yehuda Leib Bloch Telz, le Rabbi Yehuda Leib Tzirelsohn de Kishinev, Rabbi Isser Zalman Meltzer Sloutsk.


Rav Meïr Shapira
Lorsque le Rav Shapira a pénétré dans la salle où se pressait une foule très nombreuse, le 'Hafets 'Haïm s’est levé et tout le monde a suivi son exemple et a écouté d’une oreille très attentive le discours du Rav Shapira.

Son projet a ensuite été adopté à l’unanimité. Aujourd’hui, il a pris une ampleur considérable en Israël et en diaspora.
C’est également au cours de ce congrès que l’idée d’ouvrir des écoles Beth Yakov pour les jeunes filles orthodoxes a été entérinée.


En fait, il en existait déjà en Pologne, créées par la célèbre Sarah Shnirer, véritable pionnière dans l’éducation juive orthodoxe. Celle-ci a d’ailleurs eu droit à une ovation des Sages de la Tora de l’époque qui se sont levés pour lui rendre hommage lorsqu’elle s’est présentée devant eux. Le document qui vient d’être révélé au public a touché tout particulièrement un descendant direct du 'Hafets 'Haïm. L’architecte Israël Godovitz, ancien ingénieur en chef de la ville de Tel-Aviv, est l’arrière arrière petit-fils du 'Hafets 'Haïm zatsal. « Ce document est resté pendant 96 ans dans un grenier dans une quelconque université, s’est-il étonné, et s’il parvient enfin jusqu’à nous, c’est pour une raison spirituelle qui nous dépasse ».

Godovitz a raconté que sa mère, venue en Eretz Israël pour se marier, avait demandé que son arrière grand-père vienne assister à la cérémonie. Toute la communauté orthodoxe du pays avait alors été en effervescence pour accueillir cette sommité religieuse.


Maison du 'Hafets 'Haïm à Radin
Mais au dernier moment, le 'Hafets 'Haïm avait annoncé qu’en raison de son grand âge et de sa faiblesse, il ne pourrait pas faire le voyage. Il a en revanche envoyé un télégramme dans lequel il demande à la future mariée de continuer à observer les Mitsvoth.

En conclusion, Israël Godovitz a déclaré : « J’ai vu ce film et j’ai ensuite entendu à la radio les commentaires sur les affrontements entre les différents partis en prévision des élections. Alors, j’ai compris, c’est le message qui nous est transmis, c’est pour cela que le film nous est parvenu maintenant : le 'Hafets 'Haïm est venu à ce congrès pour instaurer la paix entre tous les courants et les communautés. La paix au foyer, c’est le message à retenir ».


Photo très rare: Une grande foule accompagne le corps du Hafets 'Haïm, depuis la Yéchiva
de Radin avant son enterrement. Crédit photo : United States Holocaust Memorial Museum



La Yéchiva du 'Hafets 'Haïm à Radin



Le 'Hafets 'Haïm devant sa Maison à Radin





   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
A la découverte de la Guematria
http://www.geocities.ws/chalom_leubmen/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo