UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Chavouote   Yom Shishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 
  Accueil Dossiers Le Saviez Vous ?

Les Tanaïm

Lundi 3 Mai 2010 | 14h00   Vue : 9065 fois
 
 
 
 



1. Les Grands parmi les grands


Tanaïm est le terme collectif pour les Grands Sages dont les opinions sont rapportées dans la Michna, et dont l'ère appelée indifféremment des Tanaïm ou de la Michna, s'étend approximativement de 70 à 200 après l’ère vulgaire.

Elle fait suite à l'ère des Zougote (les paires), et précède la période des Amoraïm, qui a duré plus ou moins 130 ans. Le terme araméen de Tanna (pluriel : Tanaïm) est dérivé de Channa, dont dérive aussi Michna. Il signifie répéter les opinions de ses maîtres et prédécesseurs.

Dans le judaïsme, l'aspect de répétition garantit la valeur de l'opinion : d'aucuns, comme Rav don Its’hak Abravanel , n'hésitent pas à pourfendre les opinions de Sages lorsqu'ils ne les tiennent pas d'un maître, considérant que cela ne relève que de la spéculation humaine, et non de l'esprit divin. Ce titre de "répétiteurs" par lesquels ils se désignaient est donc la marque d'une grande modestie, car ils étaient en réalité des normateurs, innovant en matière de conduite à tenir (Halakha) et d'interprétation pour les générations futures, comparant diverses opinions, et choisissant celle qui serait à la fois la plus viable et la plus fidèle aux enseignements de la Loi écrite..

L'ère des Tanaïm est habituellement divisée en 5 périodes, suivant les générations. On recense à peu près 120 Tanaïm connus.

Les Tanaïm vécurent dans plusieurs centres d’importance en Erèts Israël. Le centre spirituel du Judaïsme était à l'époque Jérusalem, mais après la destruction du premier et du Second Temple, il fut, selon la tradition, déplacé à Yavné par Rabbane Yo’hanane ben Zakkaï (premier Sage à porter le titre de Rabbane, et l'un des plus grands Sages d'Israël par ailleurs).

Il y eut également d'autres centres à Lod, à Bné Brak, et Usha. Les Tanaïm exerçaient souvent des professions modestes (sandaliers, bûcherons, brûleurs de charbon,...), outre leur rôle d'enseignants, législateurs et représentants de leur peuple auprès des ambassades romaines.

En ce qui concerne l'origine des Tanaïm On distinguait deux écoles :

- l'école de Hillel, tenante d'une certaine souplesse de peur de décourager certains devant l'astringence de la discipline requise pour exécuter la Loi.

- l'école de Shammaï, beaucoup plus littéraliste et rigoureuse au niveau du traitement et de l’application de la Halakha.


Selon le Talmud, aboutissement après plusieurs siècles du travail entrepris par les Tanaïm :" Ceci et cela sont les paroles du Dieu vivant, mais la Halakha a été fixée selon l'école de Hillel".

Les Tanaïm sont des personnages historiques, certains étant mentionnés dans d'autres sources que celles attenant au Judaïsme.

Texte Debut de Paragraphe Cependant, ce que l’on connaît d’eux est très souvent tiré du Talmud, mélangé à des allégories, voire des récits miraculeux.

Après l'ère de la Michna, le terme Tanaïm désignera des "répétiteurs" au sens propre du terme, dont la fonction ne sera plus d'innover mais de rapporter les enseignements. Ces érudits ne comprenaient pas toujours les enseignements qu'ils rapportaient.


2. Générations ayant vécu au cours du second Temple



Tombeau de Shmaya et Avtaliyon
1ére génération : Chim’one Hatsadik, le Juste et Rabbi Dossa ben Harkinos

2ème génération : Antigone, l’homme de Sokho

3ème génération : Yossi ben Yo’ézer et Yossi ben Yo’hanane

4ème génération : Yéhochoua’ ben Péra’hia et Nitaï Ha-Arbéli

5ème génération : Yéhouda ben Tabaï et Chim’one ben Chéta'h

6ème génération : ‘Akabya ben Mahalalèl, Chémaya et Avtaliyone

7ème génération : Hillel et Chammaï; Rabbi Yo’hanane ben Bagbag; Rabbi Né’hounia ben Hakana; Rabbane Gamlièl l'ancien; Rabbane Chim’one ben Gamaliel l'ancien.


3. Générations à l'époque de la destruction du Temple



1ère génération :
Rabbi Eli’ézer ben Ya’akov, Rabbi Tsaddok, Rabbane Yo’hanane ben Zakkaï, Rabbi El’azar Hamoda’i, Rabbane Chim’one ben Gamaliel le second,
Rabbi ‘Hanania ozer haKohen, Rabbi ‘Hanina ben Dossa, Rabbi ‘Hanina ben Téradiyone, Rabbi ‘Hanina ben Hakhinaï et Chémouèl Hakatane.


2ème génération :
Rabbi Tarfone, Rabbi ‘Akiva, Rabbi El’azar ben ‘Azaria, Rabbi Ichma’ël, Rabbi Yo’hanane ben Béroka, Rabbi Ichma’ël son fils, Elicha ben Avouya,
Rabbi El’azar ben ‘Hisma, Rabbi Yéhouda ben Téma,
Rabbi El’azar di Bartota et Rabbi Matia ben ‘Harach.




Grotte d'étude de Rabbi Yéhouda Hanassi à Pékiin

3ème génération :
Rabbi Meïr, Rabbi Yéhouda bar ‘Ilaï, Rabbi Yossi Hagalili, Rabbi Yo’hanane Hasandélar, Rabbi El’azar ben Chamoua, Chim’one ben ‘Azaï, Chim’one ben Zoma, Rabbi Eli’ézer ben Ya’akov, Rabbi ‘Halafta.

4ème génération :
Rabbi Yéhouda Hanassi, Rabbane Gamaliel son fils, Rabbi Chim’one bar Yo’haï, Rabbi Chim’one ben El’azar, Rabbi Ichma’ël ben Rabbi Yossi, Rabbi Yonathane.





   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
fr.chabad.org
http://www.fr.chabad.org/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo