UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist    Yom Revii
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 
  Accueil Infos Israël

La population orthodoxe et les conditions économiques

Mercredi 19 Novembre 2008 | 06h15  
 
 
 
 

Les personnes qui travaillent dans le domaine de l'Emploi, des Affaires Sociales ou de la Formation professionnelle, sont unanimes pour constater que les mesures économiques drastiques prises il y a quelques années par Binyamin Netanyahou, alors ministre des Finances, ont eu parmi leurs conséquences un afflux de la population orthodoxe dans le monde du travail. Après les causes "internes" au pays, une deuxième vague semblable est en train de produire suite au déclenchement de la crise financière mondiale, qui a pour conséquence une réduction notable des aides financières apportées par des institutions ou des mécènes- américains et britanniques notamment - aux Yeshivot et Kollelim d'Israël.

Touvia, H'assid Breslav de Mea Shearim fait partie de cette vague. Il travaille de nuit dans l'entreprsie pharmaceutique TEVA pour tenter de subvenir aux besoins de son jeune couple. En "temps normal" il aurait poursuivi ses études au Kollel, mais la situation a changé, et il doit aller gagner son pain d'une autre manière. "Non seulement les donateurs ont de plus en plus de mal, mais comme la manne venait des Etats-Unis en dollars...!"

La situation est telle que les dirigeants des principaux Kollelim du pays se sont réunis cette semaine pour voir comment se mesurer à cette nouvelle situation. Rabbi Yaakov Segal témoigne par exemple que certains "shlih'im" (émissaires de collectes) qui auparavant obtenaient des dizaines de milliers de dollars pour leurs institutions, ont à peine de quoi payer leur voyage et les frais de séjour à l'étranger. "Le mois prochain, je ne sais pas comment je vais payer les étudiants de mon Kollel!" dit-il.

Les Rabbanim ne savent plus quoi faire pour encourager leurs donateurs à poursuivre leur Mitsva: "Nous leur expliquons avec insistance qu'il existe un lien profond entre ceux qui étudient et ceux qui gagnent de l'argent et aident à financer l'étude de la Thora, certains Rabbanim prient en faveur des donateurs, ou leur font savoir que s'ils maintiennent leurs dons, ils seront récompensés en n'étant pas touchés par la crise" explique Rabbi Segal, "mais c'est difficile, car même ceux qui ne sont pas touchés ont peur de l'avenir et ont un réflexe de prudence".

Le constat est clair pour ce Rav, directeur du réseau "Eitz Hadaat": si la situation ne s'améliore pas, ce sont près de 32.000 étudiants qui quitteront les Kollelim et entreront dans le monde du travail." Cette tendance est déjà notée par Haïm Guggenheim, l'un des responables de la branche de Jérusalem de "Manpower Bereshit": "La crise économique et financière qui frappe les Etats-Unis a déjà pour corrolaire une arrivée de Juifs orthodoxes dans les agences pour l'emploi. C'est net. Au mois de septembre et Octobre 2008, 478 hommes et femmes orthodoxes se sont présentés dans nos agences à travers le pays. Ils étaient 305 à la même période l'an passé!"

Tsvi Holtzer, directeur de l'Office de l'Emploi à Bnei Berak, remarque la même tendance, et note "que les gens parlent de plus en plus de leurs problèmes économiques croissants". "Certes", précise-t-il ", ce mouvement avait déjà commencé il y a quelques années, mais il s'est soudainement amplifié avec la crise". Et signe qui ne trompe pas, selon l'Office National de la Statistique, pour la première fois depuis au moins dix ans, la proportion des hommes orthodoxes qui occupent un emploi est supérieure à celle des femmes!

Source : Arouts7 le 7 novembre 2008
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
Luneville
http://www.communautejuivedeluneville.com
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo