UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist    Yom Revii
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 
  Accueil Infos Israël

Étiquetage des produits des implantations: Israël menace l'UE

Mercredi 11 Novembre 2015 | 08h43  
 
 
 
 

Israël a averti mardi l'UE que sa décision d'étiqueter les produits des implantations de Cisjordanie, qui est imminente, aurait des "implications politiques".

Par ailleurs, des élus US expliquent les "risques" de la politique d'étiquetage dans une lettre envoyée à l'Union européenne.

"Demain (mercredi) probablement les directives seront publiées. Franchement, c'est très décevant, c'est inacceptable et cela ne sera pas pris à la légère en Israël. Cela aura des implications", a déclaré à des journalistes le chef de la mission israélienne auprès de l'Union européenne à Bruxelles, David Walzer.

"Il s'agit d'une affaire politique, d'une mesure politique, et elle aura donc des implications politiques", a insisté M. Walzer, sans vouloir entrer dans les détails.

La Commission européenne est censée délivrer depuis plusieurs mois des directives aux 28 États membres de l'UE prévoyant l'étiquetage des produits en provenance des implantations israéliennes de Cisjordanie, des quartiers de Jérusalem-Est et du plateau du Golan, considérés comme illégaux au regard du droit international.

La Commission, qui estime qu'il s'agit d'une mesure "technique" visant à informer les consommateurs européens et non d'une décision de politique étrangère, se refuse à en dévoiler la date. Selon des responsables et les médias israéliens, l'annonce aura lieu mercredi à Bruxelles.

Les produits visés représentent "2% à 3%" des exportations israéliennes vers l'UE, a précisé l'ambassadeur israélien, évaluant leur valeur à 200 millions de dollars chaque année.

Mais plus que son impact commercial, le gouvernement de Benyamin Netanyahou craint que la mesure européenne n' "encourage" le mouvement international BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) à l'encontre d'Israël, qui monte en puissance.

Des sénateurs américains aux Européens: n'étiquetez pas les produits israéliens.

Par ailleurs, une trentaine de sénateurs américains a envoyé mercredi dernier un message à l'Union européenne exprimant son inquiétude quant au projet d'étiquetage, rapporte mardi le journal Ynet.

Cette lettre, signée à la fois par des élus démocrates et républicains, décrit Israël comme "un allié clé et la seule vraie démocratie au Moyen-Orient".

La missive, adressée à la chef de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, fait suite au vote européen de septembre ayant abouti à une décision en faveur du projet d'étiquetage des produits israéliens. Benyamin Netanyahou, avait alors répondu que "nous avons un souvenir historique de ce qui arrive quand l'Europe marque les produits juifs".

Les sénateurs Ted Cruz, qui est actuellement candidat aux primaires républicaines en vue des élections présidentielles américaines de 2016, et Kirsten Gillibrand, une sénatrice démocrate, sont les fers de lance de cette déclaration.

"En tant qu"alliés, représentants élus du peuple américains, et fervents partisans d'Israël, nous vous exhortons à ne pas mettre en œuvre cette politique d'étiquetage, qui semble destinée à décourager les Européens d'acheter ces produits et à promouvoir de fait un boycott d'Israël", écrivent les sénateurs.

Le groupe bipartite de sénateurs a soutenu que le plan crée "un précédent troublant, jouant le jeu du mouvement "Boycott, désinvestissement et sanctions" (BDS), qui est un effort de délégitimation d'Israël plutôt qu'un outil de promotion d'une résolution des problèmes existant entre Israël et les Palestiniens".

Les sénateurs ont également laissé entendre que l'initiative risque de compliquer la progression des négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) concernant une annulation mutuelle des taxes douanières, que l'UE a longtemps essayé de promouvoir. Ils ont aussi fait référence à la loi votée cette année par le Congrès américain pour décourager les initiatives européennes visant au boycott et aux sanctions envers Israël.

Des délégations parlementaires américaines se sont rendues en Europe cette semaine afin de combattre l'initiative d'étiquetage, portant un message clair: l'étiquetage conduira à la perte de leur emploi pour des milliers de Palestiniens, c'est une récompense pour les terroristes et cela encourage le boycott d'Israël. Des responsables israéliens ont également l'intention de rappeler aux Européens que l'étiquetage des produits "ravive des souvenirs douloureux de l'Europe".

La vice-ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a déclaré que le plan d'étiquetage "est clairement une délégitimation d'Israël. Nous ne voyons pas de différence dans ce contexte entre la zone industrielle de Barkan (Cisjordanie) et le parc industriel de Haïfa ou d'Ashdod. En ce qui nous concerne, tout Israël fait face à la menace de boycott".

Source : i24news
   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
Association Israélite de l'Oranie
http://www.aio-syna.org/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo