UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Élloul   Yom Shishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 

  Accueil Dossiers Le Saviez Vous ?

La grande arnaque du judaïsme libéral

Dimanche 10 Avril 2016 | 21h47   Vue : 3366 fois
 
 
 
 

Cet article m'a été inspiré par une question posée au rav Ron Chaya concernant les femmes qui mettent Talite et Téfiline au Kotel.

Question: Que pensez-vous de ces femmes au Kotel qui mettent des Téfilines et se vêtissent d'un Talith ? Formidable n'est-ce pas, qu'elle fasse comme les filles du plus grand commentateur de la Torah, Rachi ! Je suis très fier de ce mouvement qui ressemble à ce qui se fait aux Etats-Unis. Le judaïsme libéral n'est pas inculte, plus que les filles de Rachi, la fille du Roi David Mikhael également mettait les Téfilines. Alors, Rav Chaya, encore un "diktat" des Sages et de leurs rabbins ?!

Cette question à suscité une réponse du Rav Ron Chaya visible dans pa page face book Tora-box , qui elle même a suscité de nombreuses réactions de toutes tendances.

Disons le tout de suite , cette question dépasse de très loin le cadre de la Halakha (loi juive). Elle est le reflet d'une idéologie en opposition totale avec le judaïsme traditionnel. Il me semble donc fondamental d'apporter quelques précisions essentielles qui semble t'il ont échappées à la majorité des intervenants.

1) Tout d'abord, une précision Halakhique (sans rentrer dans les méandres de la loi): il est exact que le port des Téfiline (Choul'hane 'Aroukh 38/3) et du Talite (Choul'hane 'Aroukh 17/2) n'est pas explicitement interdit d'après le sens stricte de la loi, par le Choul'hane 'Aroukh. Les femmes en sont uniquement dispensées (comme de toutes les Mitsvote liées au temps). Toutefois le Rama (décisionnaire Achkénaze) précise dans les deux cas, que les femmes, bien qu'elles aient le droit de le faire, ne doivent pas accomplir ces deux Mitsvote (pour des raisons d'ailleurs différentes).

2) Il faut savoir que l'avis du Rama a force de loi puisqu'il est suivi, DEPUIS TOUJOURS, non pas uniquement, par les communautés Achkénaze, mais aussi par TOUTES les communautés Séfarad (d'Israël, d'Irak, de Syrie, d'Égypte ou d'Afrique du nord), TOUTES les tendances de la 'Hassidoute, TOUTES les tendances du judaïsme orthodoxe d'Europe centrale comme les Litayime (communauté de Lituanie) ou les Yékés d'alsace, ainsi que les Témanim (communauté Yéménite). Ce qui veut dire que depuis des milliers d'années le peuple juif a accepté le principe suivant : les femmes ne mettent ni Téfiline ni Talite.

3) Et les fameuses filles de Rachi me direz vous? Eh bien justement, si ce n'était pas un canular comme l'affirme le rav Chaya, elles constitueraient un cas si exceptionnel au point d'en faire une légende! Est ce que la Guémara vient nous dire que Rabbi Akiba ou Rabbi Chimona Bar Yo'hai mettaient les Téfilines? Bien sur que non puisque tous les hommes sont sensés les mettre. Et par ailleurs, même si c'était vrai, quelle femme de nos jours, peut prétendre être au niveau des filles de Rachi? Quel orgueil! Quand à Mikhal Bate Kouchi (fille du roi Chaoul d'après Rachi), que la Guémara (Érouvine 96a) mentionne comme ayant porté les Téfiline, son cas n'est pas retenu par la Halakha. L'histoire des filles de Rachi et de Mikhal Bate Kouchi montre bien que, porter des Téfiline pour une femme constitue un acte historiquement exceptionnel, voire désavoué ou même inventé qui ne saurait en aucun cas servir d'exemple dans notre génération!

4) S'il arrivait qu'une femme, dans la discrétion et l'intimité de sa maison, ressentait le besoin impérieux de se rapprocher de son Créateur par l'accomplissement de ces Mitsvote, passe encore (bien que contre l'avis des Rabbanim). Mais quand la Mitsva n'est qu'un prétexte à se pavaner de façon totalement impudique, en dansant et en chantant devant les hommes du Kotel, il n'y a plus la que provocation et scélératesse! En singeant les hommes, ces femmes dévoilent au grand jour leur complexe d'être femme! Cette revendication n'a rien de religieuse. Elle n'est en fait que la manifestation d'un mouvement féministe et contestataire un peu spécial. Il suffit pour s'en convaincre d'observer les attitudes exubérantes des "femmes du Kotel" qui contrastent totalement avec celles de nos grand mères qui accomplissaient, avec sérénité, sincérité et discrétion la Torah que nous tenons de nos maitres depuis Moché Rabbénou, SANS FALSIFICATION.


5) Ce n'est vraiment pas un hasard si ceux et celles qui défendent le droit aux Téfiline et au Talite pour les femmes, sont tous issus de mouvements libéraux et réformés du judaïsme. S'il ne s'agissait que d'un débat d'idée unique et ponctuel sur une loi parmi tant d'autre pour des personnes qui par ailleurs respectent la Tora, ont aurait presque pu croire à leur sincérité. Mais du fait que cela s'inscrit dans un ensemble de tentatives de bouleversements hérétiques de la loi juive, cela prend une toute autre dimension qui dépasse de loin la Mitsva des Téfiline. Il s'agit d'une guerre entre les représentants de la loi et de la tradition juive, telle quelle nous à été transmise par notre Maitre Moïse, et les falsificateurs qui mettent en péril la pérennité même du peuple juif.

6) Connaissez vous les règles du judaïsme réformé des États Unis auquel fait allusion la personne qui a posé la question et qui s'extasie devant ce mouvement? En voici un échantillonnage:

- L’école rabbinique du mouvement n’accorde pas d’ordination à des rabbins qui sont mariés à des non-Juifs. Cependant, les rabbins réformés peuvent épouser des non-Juifs après l’obtention du diplôme sans faire face à des sanctions. Record d'hypocrisie battu!

- Pour se convertir, dans le cadre du Judaïsme libéral, il suffit de faire une déclaration publique d’engagement envers le peuple juif, de vivre comme un Juif (selon les valeurs juives réformées). La circoncision et le passage au Mikvé sont "conseillés" mais pas obligatoires! - Actuellement, la moitié des Juifs réformés mariés ont des conjoints non-juifs, et 80 % de ceux qui se sont mariés entre 2000 et 2013, ont des conjoints non-juifs.

-En bref, selon ces principes, dans quelques générations, il n'y aura plus un seul vrai juif sur terre. En vérité, le judaïsme réformé est une machine à éradiquer le peuple juif par l'intérieur! Quel beau programme vraiment!

A tel point que Yariv Levin, ministre israélien du tourisme, issu du parti Likud et laïque de surcroit, déclarait, lors d'un débat sur la mixité du Kotel :

"Les Juifs réformés aux États-Unis représentent un monde qui est en train de mourir. L’assimilation se développe dans de grandes proportions. Le débat sur la mixité de la prière au kotel deviendra inutile dans deux à trois générations parce que tous les Juifs réformés seront assimilés d’ici là."


'Hatam Sofer
7) Rappelons les paroles édifiantes du 'Hatam Sofer (Rabbi Moché Schreiber, l'une des grandes figures du judaïsme européen du XVIIIe siècle et du XIXe siècle): "L'exil entre les renégats de notre peuple est le plus dur de tous les exils [parmi les autres nations].
Le Rav Moché Sternbuch, descendant du 'Hatam Sofer et Président du tribunal rabbinique de la "Éda Ha'harédite" de Jérusalem déclarait à ce sujet : " Et à notre époque - la dernière génération avant le Machia'h (Messie), nous voyons de nos yeux l'accomplissement des paroles du 'Hatam Sofer, car les seuls qui dans le monde, se sont permis de profaner et blasphémer le mur occidental, comme il ne l'avait jamais été depuis la destruction du temple, sont des juifs renégats rejetant le joug de la royauté Divine [les réformés] ".

8) En effet, comme le dit la personne qui a posé la question, le judaïsme libéral n'est pas inculte. Il est juste frelaté et hypocrite car il se base TOUJOURS sur un fondement exact est vérifiable et le pervertie afin de parvenir à ses fins, qui sont très éloignées du désir d'accomplir la volonté divine. Malheureusement nombreux sont ceux qui, n'ayant pas les connaissances nécessaires, se font bernés par ce doux roucoulement à l'accent libéral.

Cette réforme contestataire a la prétention, en revendiquant son appartenance au judaïsme, de venir nous expliquer, que depuis 3300 ans que nous respectons la Tora, que nous a transmis Moché Rabbénou (Moise), nous sommes dans l'erreur ! Les tenants du "judaïsme" réformé ont la prétention d'être plus intelligents et perspicaces que tous nos maitres depuis trois mille ans et affirment sans vergogne, qu'il est temps d'apporter des modifications novatrices à la Torah de D-ieu pour la remettre à la page.





   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
Hevrat pinto
http://hevratpinto.org/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo