UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Omer   Yom Sheni
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Israël   |   France   |   International
 

  Accueil Infos France

Ne participez pas à la mascarade de la manifestation contre l'antisémitisme !!!

Mardi 19 Février 2019 | 12h39  
 
 
 
 



Pire qu'une mascarade c'est une escroquerie visant à dédouaner les partis, groupes et groupuscules qui sont les ferments même du développement de l'antisémitisme.

Défiler au coté de PCF dont les mairies célèbrent les terroristes assassins de juifs, qui encensent les islamistes antisémites par clientélisme, qui incitent à la violence anti juive par la diabolisation d’Israël, ou pire encore à coté du BDS, brûlot haineux anti juif camouflé (très mal) en un déguisement antisioniste, serait leur servir de caution morale.

Et servirait à tous les autre partis politiques à se donner bonne conscience à peu de frais.


La mairie PCF de Bezons honorant Majdi Irhima al Rimawi, terroriste assassin d’un ministre israélien


A savoir, Le PCF, EELV et le mouvement Génération.s. de Benoit Hamon sont des soutiens notoires au mouvement antisémite BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions). Le PCF soutient publiquement les terroristes antijuifs palestiniens dont Salah Hamouri et Marwan Bargouthi. Plusieurs communes communistes ont déclaré “citoyens d’honneurs” les deux terroristes. Rappelons que Salah Hamouri a purgé une peine de prison en Israël pour avoir tenté d’assassiner le Grand rabbin d’Israël Ovadia Yossef. (Le Monde Juif .info)



Rappelons nous les victimes de la haine antijuive en France et quels furent leurs assassins. 2006: Ilan Halimi, 2012: Jonathan Sandler, Gabriel Sandler (4 ans), Arieh Sandler (5 ans), Myriam Monsonégo (7 ans); 2015: Yohan Cohen, Philippe Braham, François-Michel Saada, Yoav Hattab; 2017: Sarah Halimi, 2018: Mireille Knoll

Antisémitisme et antisionisme sont les deux faces d'une même médaille. Le nier serait faire preuve d'une hypocrisie cynique et d'une mauvaise fois écœurante mais coutumière chez certains.

Ceux-là mêmes qui ont remplacé le fameux « sale juif » par le plus politiquement correct et non pénalement répréhensible, « sale sioniste ».

Il est grand temps que la législation française répare cette lacune dramatique. Il est fondamental que des propos antisionistes ayant pour objectif de dénigrer un individu de confession juive, pour ce qu’il est, soient assimilés à de l’antisémitisme et tombent sous le coup de la Loi française.

Dans le Point du 18/02/2019, l'éditorialiste Franz-Olivier Giesbert titrait : " La chasse aux juifs est ouverte"

"S'agissant de l'agression verbale contre le philosophe Alain Finkielkraut, distinguer « antisioniste » d'« antisémite » relève d'une hypocrisie nauséabonde.

A la fin des fins, quand les sociétés se délitent et que plus rien ne vaut rien, tout est toujours la faute du juif. Le mauvais temps, la rougeole du petit, la hausse du Nutella, etc."

Tout est dit...

Question : comment le mouvement des gilets jaunes qui à l'origine exprimait une protestation contre la hausse du prix des carburants, et notamment celui du diesel, qui était le reflet d'une fracture grandissante entre la France profonde des campagnes et celle des élites établis dans les grandes agglomération, a viré au débat sur l'antisémitisme !!!

Réponse : même si le juif n'est aucunement concerné, c'est toujours "la faute au juif".

"Rien de nouveau sous le soleil" (Le roi Salomon, Ecclésiaste 1, 9)
   

L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
Calendrier Hébraïque
http://roger.stioui.free.fr/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo