UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Chavouote   Yom Shishi
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Divers   |   Dvar Tora   |   Les Fêtes   |   Halakha   |   Le Saviez Vous ?   |   Documents PDF
 
  Accueil Dossiers Le Saviez Vous ?

L'incendie du Carmel

Mercredi 27 Avril 2011 | 01h27   Vue : 7821 fois
 
 
 
 


"Shalom Rav Ron Chaya" Triste et malheureux je suis devant le désastre de la région du Carmel, de Haifa. Devant ces victimes innocentes, et devant leurs familles auxquelles j'adresse toutes mes pensées les plus chaleureuses d'affection et de soutien. Permettez-moi, Rav Chaya de vous demander votre avis sur la déclaration de Rabbi Yossef Ovadia ci-dessous. Je ne me permettrai pas de jugement de valeur, mais nombre d'Internautes me paraissent égarés par cette déclaration, alors si vous pouviez me (nous) donner votre point de vue. Le chef du" Conseil des Sages de la Torah" du parti Shass, le Rav Yossef Ovadia a déclaré samedi soir que l'incendie dévastateur du Carmel est le résultat d'une observance insuffisante du shabbat dans la région. "Les incendies ne se produisent que dans les endroits où le shabbat est profané", a t'il déclaré en citant le traité du shabbat du Talmud de Babylone dans son sermon hebdomadaire. "Des maisons ont été réduites en cendres, a t-il poursuivi," des quartiers entiers anéantis, et ce n'est pas arbitraire. Tout cela est la providence divine". "Nous devons nous repentir, observer le Chabbate de manière appropriée. Lorsque le peuple d'Israël se repent, Dieu le protège d'un mur de feu", mais pas du type incinérateur, aurait ajouté le rabbi selon des propos rapporté par Ynet. Merci de votre réponse "

La réponse du Rav Ron Chaya : Chalom Jean Claude, avant de poster ma réponse sur le blog, j'ai reçu cette vidéo largement diffusée en Israël et qui a été qualifié de miracle.

D'abord, je ne sais pas quelle crédibilité on peut accorder aux informations apparaissant sur le site Ynet dans la mesure où ils se basent sur les médias israéliens : ceux-ci, comme tout le monde le sait, sont très orientés contre tout ce qui est religieux et ne manquent pas une seule occasion de tomber sur les dirigeants du monde religieux. Mais même en admettant que le Rav Ovadia Yossef chalita ait vraiment dit ses paroles mots pour mots, je pense qu'il faut bien comprendre son intention.


Jérusalem en feu: annonce de la catastrophe
par le Prophète Irmiya
Il y a une Guémara dans le traité Chabbate (119b) soulevant une interrogation. Je te cite ce passage de la Guémara : "Rav Yehouda fils du Rav Chmouel au nom de Rav dit : Un incendie n'a lieu que dans des endroits où il y a la profanation du Chabbate.

Comme il est dit (Irmiya chap. 17 verset 27) : Si vous ne m'obéissez pas en sanctifiant le jour du Chabbate et en vous abstenant de transporter des fardeaux et de franchir les portes de Jérusalem le jour du Chabbate, je mettrais le feu à ces portes ; il dévorera les palais de Jérusalem et ne s'éteindra pas ».

La Guémara pose la question : que signifie "ne s'éteindra pas" ? Elle répond : « A dit Rav Nah'man bar Itsh'ak : A un moment où il n'y aura pas de gens pour l'éteindre. » La Guémara poursuit : « Abayé dit : Jérusalem n'a été détruite que parce que l'on y profanait le Chabbate, comme il est dit… Rabbi Abahou dit : Jérusalem n'a été détruite que parce qu'on y avait arrêté de dire le Kéryat Chéma' le matin et le soir, comme il est dit… Rav Hamnouna a dit : Jérusalem n'a été détruite que parce qu'on y a arrêté l'étude de torah des petits enfants, comme il est dit… « 'Oula a dit : Jérusalem n'a été détruite que parce que personne n'avait plus de pudeur l'un envers l'autre, comme il est dit… Rav Itsh'ak a dit : Jérusalem n'a été détruite que parce que on y considérait les gens petits comme des gens importants, comme il est dit... Rabbi Hanina a dit : Jérusalem n'a été détruite que parce que les gens avaient arrêté de se corriger l'un l'autre. Rabi Yehouda a dit : Jérusalem n'a été détruite que parce que on y dénigrait les Talmidé 'hakhamim, comme il est dit… » Fin de citation de la Guémara.

Le Or Ha'haïm Hakadoch (Rabbi 'Haïm Bénatar zatsal), dans son livre Richon létsion pose une question à propos de ces textes de la Guémara, il dit qu'il y a ici une contradiction.

Chacun dit que Jérusalem n'a été détruite que pour telle raison mais réellement nous ne savons pas quelle est la vraie raison parmi toutes celles qui ont été citées. On ne peut pas dire non plus que ce sont toutes les raisons réunies car chaque rabbin prétend que c'est pour la seule raison qu'il a évoquée que le temple a été détruit (Jérusalem n'a été détruite QUE parce que). Le Or Ha'haïm Hakadoch répond : le temple devait être détruit car les attributs de rigueur c'est-à-dire, les forces du mal qui veulent la fin d'Israël s'étaient beaucoup renforcées.

Néanmoins, le peuple d'Israël, de part sa proximité avec D., pouvait éviter cela grâce à ses mérites. Effectivement l'observance des Mitsvote de la torah a une faculté d'annuler la puissance des forces négatives qui, depuis 4000 ans, se battent pour que le peuple d'Israël disparaisse. Il explique qu'à l'époque de la destruction du temple, le peuple d'Israël s'étant beaucoup affaibli dans la pratique de la torah, laissait la place libre au mal pour réaliser son funeste dessein.

Et chaque Rav dit un point qui est vrai. Si le peuple d'Israël avait observé le Chabbate, ce mérite lui-seul aurait suffit pour empêcher la réalisation du dessein du mal. L'autre rabbin dira non seulement cela, mais même que le mérite du Kéryate Chéma' matin et soir, lui tout seul, aurait suffit. L'autre dira que rien que l'étude de Torah des enfants aurait suffit pour empêcher cela, etc. Cela veut dire que chacun des rabbins a raison : le mérite de l'observance de la Mitsva qu'il cite aurait suffit pour empêcher le mal d'agir. Ainsi, tous ces avis sont justes et il n'y a plus de contradiction.

Idem à propos des paroles du Rav Ovadia Yossef. Elles vont dans le sens de cette Guémara qui débute d'ailleurs par le fait que l'incendie ne sera pas éteint à un moment où il n'y aura personne pour l'éteindre, c'est-à-dire qu'il n'y aura pas le mérite de personnes qui pratiqueront le Chabbate qui fera en sorte que le feu s'éteigne.

Cela ne signifie pas, comme on pourrait le croire, que l'incendie a été provoqué à cause du 'Hiloul Chabbate, cela est faux. Mais il est vrai que l'incendie est arrivé comme n'importe quel malheur qui arrive dans ce monde (dans ce monde il y a du mal et du bien) et le mal provoque des incendies, des tsunamis, des tremblements de terre…, mais 'Am Israël, jouissant d'une proximité spéciale avec D., peut éviter ces malheurs. Nous sommes les enfants de D. et Il nous protège. Alors pourquoi, lors de cet incendie, ne nous a-t-Il pas protégés ?


Immeuble détruit lors de l'attaque de Scuds: AUCUN mort
Comment se fait-il que quand Saddam Hussein nous envoie 39 Scuds il n'y a aucun mort ? Et qu'aucun ne tombe sur Bné Brak ? Comment se fait-il que quand on part en guerre contre Gaza, on n'a que 2 morts tués par l'ennemi alors qu'il y aurait dû en avoir des milliers ?

Tel-Aviv sous les Scuds Irakiens

Comment se fait-il que durant cette même guerre de Gaza, le Hamas nous envoie 4767 missiles qui ne font que 2 morts alors qu'il aurait dû y en avoir en moyenne 10.000 ou plus ?
De façon normale, dans le monde quand on envoie des Scuds et des missiles et qu'on part en guerre contre Gaza, il devrait y avoir des milliers de morts. Mais 'Am Israël fonctionne de façon anormale.

Effectivement, grâce au mérite de la pratique de la torah, D. nous protège de façon tout à fait irrationnelle. On voit bien que nous sommes un peuple éternel. Mais il est vrai aussi que si on s'affaiblit dans la pratique des Mitsvote, il y a moins de mérite et le mal peut agir.

Au niveau de l'incendie à Haïfa : le mal a agi et cette région qui manque de mérite notamment de l'observance du Chabbate a été touchée. Mais on ne peut pas dire que l'incendie est arrivé parce que les gens ne faisaient pas Chabbate en tant que punition ou autre chose du même type, car nous ne connaissons pas les desseins de D.

Je pense que, dans cette mesure, on peut comprendre la profondeur des paroles du Rav Ovadia Yossef qui sont basées sur ce texte de la Guémara du traité Chabbate (119b) relatif aux incendies non éteints et qui sont (chose que je trouve symptomatique), comme je l'ai découvert moi-même en te répondant maintenant, juxtaposées aux textes relatant les raisons pour lesquelles le temple n'a pas pu ne pas être détruit, comme explique le Or Ha'haïm Hakadoch.

Ce sera la même réponse que l'on donnera aussi, en partie, pour la Shoa. Comment se fait-il qu'une chose pareille ait pu se produire ?

Réponse : le mal et les goyim antisémites qui en sont le véhicule ont toujours voulu la fin d'Israël et D., de façon extraordinaire, anormale et miraculeuse, nous a sauvé de leurs mains. Mais avant la Shoa, durant près d'un siècle, le peuple d'Israël s'est tellement affaibli au niveau spirituel. Quelques dizaines d'années avant la Shoa, des millions de juifs ont quitté la torah. Avant la Shoa, il n'y avait plus que 1000 ou 2000 étudiants de Yéchiva dans toute l'Europe. Ce manque de mérite a permis au mal de nous infliger ce malheur terrible. Il serait faux de dire qu'à cause des péchés d'Israël la Shoa a eu lieu mais il n'est pas faux de dire qu'à cause du manque de mérites, la conduite miraculeuse dont jouit habituellement le peuple d'Israël n'a pas pu se réaliser de façon totale et Israël est rentré dans un mode de conduite plus normal dans lequel Am Israël n'a pas place à la vie.

Effectivement, dans la normalité du monde, le peuple d'Israël n'a pas droit à la vie. Normalement, Avraham n'a pas d'enfants.

Ce n'est que parce qu'il est branché avec D. de façon anormale, au dessus des lois naturelles, qu'il a un enfant et que 'Am Israël peut voir le monde. De façon normale, 'Am Israël n'a pas droit à sa terre, il est né dans le désert. D. lui donne cette terre en cadeau de part Sa proximité. Et de façon normale, après 62 ans de souveraineté sur cette terre, les peuples prétendent qu'elle ne nous appartient pas !

Cela n'est pas normal, c'est même stupéfiant, mais si nous comprenons la source de notre nature, alors on comprend qu'étant un peuple anormal, il est normal que le monde ait envers nous un comportement anormal. Durant toute l'histoire, nous voyons très bien que notre existence est un miracle de A à Z. Ce miracle pour pouvoir subsister a besoin de mérites. S'il y a moins de mérites, alors nous devenons proie à la normalité, c'est-à-dire au mal qui veut notre fin. Que D. bénisse le 'Am Israël, qu'il leur fasse faire à tous Téchouva pour que le monde entier voir la proximité qu'à Am Israël avec D. Amen ken yéhi ratson.
Au revoir,

Rav Ron Chaya





   


L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935


Annuaire de sites
Découvrez
La foire du livre
http://www.lafoiredulivre.com/site/default.aspx
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo