UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist      Special Élloul   Yom Richone
 
Infos Vidéos Photos Chiourim Dossiers Annuaire Qui sommes nous ? R. Shlomo Aben Danan Faire un don BONUS
    Les saveurs   |    Enigmes   |    Histoires de la vie  
 

  Accueil Bonus Histoires de la vie

Les scrupules du 'Hafetz 'Haïm

Jeudi 5 Mai 2011 | 16h13   Vue : 1441 fois
 
 
 
 

Le 'Hafetz 'Haïm désirait vivement écrire un commentaire sur le Talmud Yérouchalmi, et il en avait fait part à ses intimes. Aussi furent-ils assez surpris de ne pas le voir mettre son projet à exécution, et même de le délaisser complètement.

« Le Yérouchalmi est un livre fermé, leur expliqua-t-il lorsqu'ils vinrent lui en demander la raison. Si j'écris un commentaire, il faudra l'imprimer, mais je ne possède pas les fonds nécessaires à cela. Ce sera donc à l'éditeur d'engager ces fonds, ce qu'il fera en s'imaginant certainement que tout le monde voudra acheter un ouvrage du 'Hafetz 'Haïm ... A mon avis cependant, peu de gens l'achèteront, en réalité. L'éditeur en sera pour ses frais ... Je préfère par conséquent m'abstenir. »

Il ne fait pourtant pas de doute qu'un tel ouvrage, si le 'Hafetz 'Haïm avait écrit un commentaire sur le Yérou¬chalmi, eût été d'une utilité précieuse. Les acheteurs n'auraient pas manqué, et le monde de la Torah en aurait profité. Mais le 'Hafetz 'Haïm, dans sa modestie et dans son souci de ne jamais occasionner la moindre perte à autrui, préféra cependant s'abstenir de prendre un tel risque.

Quelle illustration exemplaire du degré de perfection atteint par le 'Hafetz 'Haïm!

Car il aurait certainement fait part de tous ses scrupules à l'éditeur, et ne l'aurait pas laissé prendre le moindre risque de faillite sans l'avertir auparavant. L'autre se serait cependant peut-être engagé malgré tout...

De plus, si l'éditeur avait fait faillite et que l'ouvrage n'avait pas été publié, sa rédaction n'aurait eu aucun intérêt pratique. Or le 'Hafetz 'Haïm n'avait pas de temps à perdre pour des choses sans intérêt pratique: il préférait donc ne pas commencer à s'en occuper du tout.

Le Maguid parle, Editions Raphaël
   

L'extraordinaire prédiction du Rav Ovadia Yossef
La fabrication du vin Kacher
Laurel et Hardy, danseurs Yéménites
Bar Yo'haï, pilier du monde
Peut on faire une bénédiction sur un aliment interdit ?
Jerusalem 1935



Annuaire de sites
Découvrez
Strasbourg
http://www.cisonline.org/
 

    © Copyright UniversTorah.com 2011 - Tous droits réservés à Na'halat Shlomo